Protected: BLOG

Taux en vigueur

Taux Affiché    Hypotheca   
1 an 3.34    2.89   
2 ans 3.59    2.89   
3 ans 3.89    2.89   
4 ans 3.94    2.94   
5 ans 5.34    2.69   
7 ans 5.80    3.34   
10 ans 6.10    3.74   
variable 3.95    2.90   

En date du 11 nov 2019 *certaines conditions s'appliquent

En savoir plus »

Taux de qualification utilisé pour les hypothèques non-protégées par un assureur (SCHL, Genworth, Canada Guaranty)

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le March 13, 2018 | Aucun commentaire

Depuis le 1er janvier 2018, la nouvelle ligne directrice B20 du Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) est entrée en vigueur pour les hypothèques non protégées par un assureur hypothécaire:

Les calculs de qualification de ces dossiers sont maintenant basés sur le taux le plus élevé entre :
Le taux hypothécaire contractuel majoré de 2 %,
ou
Le taux de référence cinq ans fixé par la Banque du Canada

Exemple: Taux référence Banque du Canada 5.14% (mars 2018)

Taux obtenu de votre courtier: variable 2.80% + 2% = 4.8%
Taux de référence 5.14% sera utilisé pour qualifier le dossier

Taux obtenu de votre courtier: fixe 5 ans 3.24% + 2% = 5.24%
5.24% sera utilisé pour qualifier le dossier

Les Hypothèques protégées par un assureur hypothécaire sont toutes qualifiées en utilisant le taux de référence cinq ans fixé par la Banque du Canada.

Share
Changement au normes de qualification 17 octobre 2016

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le October 28, 2016 | Aucun commentaire

Le gouvernement fédéral a changé les normes d’approbation pour qualifier les dossiers d’achat assuré par la SCHL depuis le 17 octobre 2016.
Le taux 5 ans de la banque du Canada (4.64% actuel) est désormais utilisé au lieu du meilleur taux 5 ans accordé par le prêteur (autour de 2.44%) pour faire les calculs de ratios d’endettement ce qui diminue le montant maximum d’hypothèque qui sera accordé.

Exemple:
Acheteurs 55 000$ revenu annuel brut, 5% de mise de fonds, 500$/mois de dettes à payer, très beau crédit. Basé sur un terme de 5 ans à taux fixe et amortissement 25 ans.

Avant le 17 octobre:
Achat maximum autorisé 220 000$ Mise de fonds 11 000$ (5%)

Maintenant:
Achat maximal autorisé 185 000$ Mise de fonds 11 000$ (5.9%)

Achat maximal autorisé 180 000$ Mise de fonds 9 000$ (5%)

Il faudra donc, pour les acheteurs qui ont moins de 20% de mise de fonds amassée, revoir à la baisse la valeur de la maison recherchée.

Un simple rendez-vous et je vous indiquerai quel est le montant que vous pouvez maintenant vous permettre.

Share
Endettement : N’attendez pas qu’il soit trop tard avant de réagir

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le September 21, 2015 | Aucun commentaire

Si vous commencez à éprouver de la difficulté à diminuer le solde de vos cartes ou marges de crédit et n’effectuez que le paiement minimum à tous les mois, il est temps de réagir avant qu’il ne soit trop tard.

Si l’équité (montant déjà payé) de votre maison dépasse 20% de sa valeur marchande, vous pourriez refinancer et aller chercher une partie de cet argent accumulé pour payer des dettes et diminuer vos paiements mensuels.

Exemple : Une maison payée* 180 000$ il y a 5 ans, devrait vous permettre d’aller chercher environ 15 000$ en refinancement. *(5% de mise de fonds, taux 3.5%, 25 ans)

Il est important de le faire avant d’avoir eu des retards de paiements qui feraient diminuer votre cote de crédit et risqueraient d’anéantir vos chances de vous qualifier pour un prêt. En effet, les retards de paiements récents font peur aux prêteurs.

Votre maison peut peut-être vous aider à revenir sur le chemin de la tranquillité d’esprit.

Share
Pourquoi certains prêteurs allongent de quelques mois leurs termes?

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le June 4, 2015 | Aucun commentaire

C’est simple, pour vous sortir de la période de l’année où les taux sont les plus bas pour votre prochain renouvellement et ainsi vous offrir des taux plus élevés.

En effet, au Québec il y a une période d’affluence située entre mai et juillet où la majorité des transactions d’achat et de vente se font. C’est la période où les prêteurs abaissent leurs taux d’intérêts afin de tenter de récolter le mximum de transactions et ainsi atteindre leurs chiffres de rentabilité. Vous bénéficiez alors des meilleurs taux de l’année. Quelques mois plus tard la compétition se relâche et on voit généralement les taux remonter et parfois de façon très importante.

exemple frappant:  mai 2013 terme 5ans 2.89% –  août 2013 terme 5 ans 3.59%.

En optant pour un terme rallongé ex: 53 mois au lieu de 48, il est facile de constater à qui rapportera le plus ces quelques mois supplémentaires.

Faire équipe avec un courtier hypothécaire vous évitera de tomber dans ces pièges car le courtier travaille pour vous.

Share
Le calcul des frais initiaux lors de l’achat d’une propriété

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le March 28, 2014 | Aucun commentaire

L’achat d’une propriété comporte de nombreux frais connexes. Une bonne planification aide à faire en sorte que tout se passe bien.

Mise de fonds
La mise de fonds correspond à la portion du prix de la propriété qui n’est pas incluse dans votre prêt hypothécaire et qui doit provenir de vos propres ressources.

Frais d’évaluation
L’évaluation est une estimation de la valeur de la propriété. Elle coûte de 250$ à 500$ et est habituellement couverte par l’institution financière. Si ce n’est pas le cas, votre courtier hypothécaire pourrait négocier ces frais pour vous.

Prime d’assurance prêt hypothécaire
L’assurance prêt hypothécaire protège les prêteurs en cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur et permet aux consommateurs d’accéder à la propriété en versant une mise de fonds minimum de 5 %, tout en profitant des mêmes taux d’intérêt que les ménages disposant d’une mise de fonds de 20 %.

La prime d’assurance prêt hypothécaire exigée par la SCHL correspond à un pourcentage du montant du prêt, établi en fonction de l’importance de la mise de fonds. Plus le rapport entre le prêt et le prix ou la valeur de la propriété est grand, plus le pourcentage servant au calcul de la prime sera élevé. En règle générale, la prime d’assurance hypothécaire est compensée par les économies que vous réalisez en profitant d’un taux d’intérêt moins élevé. – Source : SCHL.ca

Frais d’inspection
Un inspecteur en bâtiment qualifié peut inspecter la propriété et vous informer de son état. Une inspection coûte habituellement environ 500$.

Assurance titre
L’assurance titre peut vous couvrir en cas de vices touchant les titres de la propriété.

Droit de mutation Immobilière
Les frais d’inscription au registre foncier sont parfois appelés droits de mutation immobilière ou taxe de bienvenue, soit la taxe relative à l’achat d’une propriété.

Plusieurs autres dépenses initiales peuvent se présenter à vous selon votre situation. Votre courtier hypothécaire est là pour vous aider à répondre à vos questions et à déterminer l’approche idéale selon votre profil. Communiquez avec votre courtier hypothécaire pour plus de détails.

Share
Achat Rénovation

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le March 13, 2014 | Aucun commentaire

par HYPOTHECA | mardi, 4 mars 2014

Par le passé les consommateurs, ayant donné un minimum de mises de fonds, pouvaient utiliser l’équité accumulée sur la valeur de leur propriété pour réaliser des travaux de rénovations alors que la limite permise était de 95%. Aujourd’hui, le ralentissement de la progression des valeurs jumelé à la règle du 80% limitera les possibilités des emprunteurs à recourir à l’appréciation de la valeur de leur propriété dans le but de réaliser des rénovations.

Alors que faire?

Effectuer les travaux dès l’achat de la propriété.

Les assureurs hypothécaires et les institutions financières permettent maintenant d’obtenir, lors de l’achat d’une propriété, un prêt hypothécaire sur sa valeur future selon les travaux à effectuer. L’emprunteur peut donc acquérir une propriété et procéder immédiatement aux rénovations désirées, tout en incluant le coût des travaux dans le prêt hypothécaire. Les avantages de ce type de prêt sont nombreux:

• Travaux de rénovations effectués dès l’achat,
• Coût initial pour l’emprunteur limité à 5% du montant requis pour ces travaux,
• Étalement du coût des travaux selon la période d’amortissement du prêt hypothécaire,
• Taux avantageux.

Obtenez plus d’information sur ce produit en contactant un courtier Hypotheca.

Share
Retraite en vue, projet de devenir travailleur autonome…soyez prévoyant!

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le February 24, 2014 | Aucun commentaire

Lorsque vous prévoyez un changement majeur de votre statut de travailleur, il est important d’effectuer vos demandes de crédit pendant que vos revenus sont encore à leur plus haut niveau car par la suite il pourrait être très difficile de vous qualifier pour un prêt.

Ex1: vous voulez acheter une résidence secondaire et en profiter lorsque vous serez retraité. Les revenus de retraite étant généralement diminués par rapport à vos revenus actuels vous avez donc tout intérêt à effectuer votre achat avant de perdre votre statut de travailleur. Une fois retraité, vos calculs de ratios d’endettement seront beaucoup plus serrés.

Ex2: vous comptez commencer à travailler à votre compte et voulez obtenir une marge de crédit hypothécaire comme coussin de sécurité. Sachez que tant que vous n’aurez pas effectuer deux années complètes d’impôt comme travailleur autonome, vous ne pourrez pas obtenir un prêt hypothécaire. Il est donc important de faire vos démarches avant votre changement d’emploi.

Il est très frustrant de savoir qu’on a les moyens budgétaires mais qu’on est bloqué dans nos projets juste parce qu’on a présenté notre demande au mauvais moment.

Share
La banque du Canada ne prévoit pas hausser son taux directeur à court terme

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le November 13, 2013 | Aucun commentaire

La semaine dernière  la question suivante a été posée aux courtiers hypothécaires du Québec:

Puisque la Banque du Canada a mis de côté son « préjugé conservateur » la semaine dernière et que les économistes n’entrevoient pas d’augmentation du taux de la Banque du Canada avant deux ans, allez-vous recommander davantage les taux variables à l’avenir?

Voici les résultats :

Oui : 29 %

Pas nécessairement puisque les taux fixes pourraient baisser : 10 %

Je recommande seulement ce qui convient le mieux à mes clients : 62%

La situation particulière de chaque client est le facteur le plus important dans le choix d’une hypothèque à taux fixe ou variable selon la majorité des répondants.

Share

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le November 5, 2013 | Aucun commentaire

Nouvelles économiques et immobilières de la semaine

10/28/13

La Banque du Canada a fait les manchettes la semaine dernière, non pas en raison de sa décision de maintenir le taux de financement d’un jour à 1 %, mais bien parce qu’elle semble délaisser son « préjugé conservateur » et qu’elle a revu à la baisse ses prévisions économiques à court …

La Banque du Canada a fait les manchettes la semaine dernière, non pas en raison de sa décision de maintenir le taux de financement d’un jour à 1 %, mais bien parce qu’elle semble délaisser son « préjugé conservateur » et qu’elle a revu à la baisse ses prévisions économiques à court terme pour le Canada.

Le Rapport sur la politique monétaire et son communiqué, publiés la semaine dernière, laissent entendre que la « rotation » vers une croissance qui s’autoalimente prendra plus de temps que prévu. Les économistes conviennent maintenant que l’augmentation du taux de la Banque surviendra dans la deuxième moitié de 2015. Les détenteurs d’hypothèques à taux variable sont donc assurés que leurs coûts d’emprunt demeureront stables au cours des deux prochaines années.

Le dollar canadien a perdu 1,5 cent par rapport au dollar américain suivant l’annonce du taux de la Banque du Canada, tandis que les obligations du gouvernement du Canada ont perdu 12 points de base la semaine dernière, pour atteindre 1,71 %.

Share
Diminution des marges de crédits hypothécaires

Publié dans: Blog par Sylvain Côté le September 20, 2012 | Aucun commentaire

En raison des nouvelles normes gouvernementales, il ne sera plus possible désormais d’avoir une marge hypothécaire qui représente plus de 65% de la valeur marchande d’une propriété. Auparavant on pouvait aller jusqu’à 80% en marge.

Il est cependant possible d’avoir une partie fixe (avec remboursement prédéterminés et terme de 1 à 10 ans) qui représente 15% de la valeur de la propriété en plus d’une marge à 65% pour un total maximum de 80%. ex: maison de 200 000$ avec un prêt fixe de 30 000$ avec paiements de 144$/mois à du 3.09% assorti avec une marge de crédit hypothécaire de 130 000$ à du 3.5% (taux de base + 0.5%)

Les normes se resserrent mais ils demeurent encore plusieurs alternatives.

Share